Éduquer son chaton

Une de mes connaissances à récupérer un petit chaton qui était loin d’être sevré. Elle a dû le nourrir au biberon longtemps avant le sevrage. Ce chat est devenu une véritable terreur : il agressait tout les humains qu’il croisait, il n’en faisait qu’à sa tête.
Elle a consulté un vétérinaire qui la expliqué que c’était de sa faute. Le chat n’avait pas eu de mère et sa maman de substitution (c’est-à-dire elle) n’a pas été assez ferme dans son éducation. Quand un chaton fait quelque chose de « mal », la chatte lui donne une petite claque pour le remettre à sa place. Elle aurait dû, selon le vétérinaire faire la même chose.

Alors comment peut-on éduquer son chaton ?

Tout d’abord, il faut savoir que c’est possible. Même si le chat est indépendant, il n’en est pas moins intelligent. Et s’il comprend qu’une action a des répercussions, il en fera rapidement une analyse.
Plus le chat est éduqué jeune, plus cela sera facile ou plutôt moins ce sera délicat.
Si vous connaissez les parents du chaton et que vous voyez qu’ils sont sociables et ne présentent pas de problèmes de comportement particulier, votre chaton a de fortes chances d’être sociable à son tour. Je prends l’exemple d’une chatte qui a eu 5 chatons dans mon quartier et seul 1 a survécu. Elle était très peureuse et agressive envers les hommes. Elle nous crachait dessus dès qu’on essayait de l’approcher. Du coup, le chaton était le plus trouillard que je n’ai jamais connu. Impossible de les approcher pour les aider.
Si vous avez la possibilité de choisir votre chaton parmi une portée, il est déjà conseillé de le laisser au moins 2 mois avec sa mère, 3 mois étant idéal. Le petit sera donc parfaitement sevé quand vous le récupérerez et il aura déjà reçu une première éducation de sa mère.
Ensuite, orientez-vous vers le chaton qui vous semble le plus correspondre à votre caractère. Même s’il a l’air d’être un chenapan, vous le choisirez parce qu’il vous correspond. Si vos caractères s’accordent, cela se passera mieux par la suite.
Quand vous accueillez votre chaton chez vous, placez-le 1 ou 2 jours dans une pièce calme avec la litière et sa gamelle (pas à côté l’une de l’autre). Il commencera à avoir ses repères. Puis laissez-le libre d’aller explorer quand il se sentira un peu plus chez lui.
S’il vous mord ou vous griffe, la claque suggérée par le vétérinaire me semble surdimensionnée par rapport à ce qu’une chatte peut faire. Par contre, ne vous laissez pas faire. Vous pouvez essayer de siffler à la manière d’un chat ou si vous n’y arrivez pas, claquez dans vos mains ou dites un « non » assez sec. Le tout est de lui montrer que vous n’êtes pas d’accord et que vous ne jouez pas.
S’il souhaitez pisser un peu partout en dehors de sa litière, c’est un jeu de patience qu’il faut adopter et surtout, c’est sûrement pas de sa faute s’il fait ça. Mais ceci nécessite une longue explication et donc un article à lui toute seul.
S’il souhaite faire ses griffes sur votre canapé, installer le griffoir juste à côté puis caressez-le et encouragez-le quand il fait ses griffes sur le griffoir (et non sur le canapé).

Et si jamais vous ne vous en sortez pas dans l’éducation de votre chat, ne vous laissez pas miner. Si cela vous incommode réellement, il existe des professionnels qui sont là pour vous aider.


Prénom * : Email * :
* champ obligatoire.