Faire des bébés à son chien

Quoi de plus beau que de donner la vie ? Et de voir sa chienne donner naissance à des petits chiots, la voir s’en occuper, les lécher, c’est vraiment un moment merveilleux.
Oui, c’est un peu égoïste, il y a déjà trop de chiens et de chats dans les fourrières, pourquoi en faire plus ?
Déjà, on peut en garder pour soi, cela nous permettra d’avoir toujours un petit bout de notre chien préféré avec nous tout au long de notre vie. Le clonage ne fonctionne pas encore ou c’est bien trop cher alors on garde notre animal avec nous de cette manière.
Ensuite, les chiots trouveront forcément de nouveaux maîtres prêts à leur donner tout l’amour qu’il faut.

N’oubliez pas de dresser vos chiots, ils seront plus facilement adoptés.

Mais comment faire des bébés à son chien ?

Tout d’abord, il est important de connaître les cycles d’une chienne non stérilisée.

En terme d’ovulation, les chiennes sont différentes des chattes. Elles ont des ovulations spontanées, à l’instar des femmes, contrairement aux chattes qui ont des ovulations provoquées par la saillie.
Dans une année, les chiennes ont en moyenne deux périodes de chaleurs, tous les 6 mois, qui durent chacune 2 à 3 semaines. Des chaleurs plus espacées ou plus rapprochées d’un mois ne sont cependant pas anormales. Ce qui est assez extraordinaire c’est que si plusieurs femelles vivent ensemble, elles synchronisent souvent leurs cycles les unes sur les autres et peuvent avoir leurs chaleurs en même temps !
Les premières chaleurs d’une chienne peuvent avoir lieu entre 6 et 15 mois. Dès les premières chaleurs, la chienne peut faire des bébés mais il est fortement déconseillé de la laisser faire. Il faut savoir que les premières chaleurs sont plus tardives chez les chiennes de races et de grande taille qui ont une croissance plus longue.

La durée du cycle varie selon la chienne et selon la race mais elle reste comprise entre 150 et 300 jours.
Au début des chaleurs, la chienne perd du sang et a une augmentation de la vulve mais refuse les saillies. Cela dure environ 1 semaine. Puis elle accepte le mâle. L’ovulation a lieu en général 2 à 3 jours après cette acceptation.

En ce qui concerne la saillie, les 2 chiens se débrouillent très bien ensemble et savent quoi faire. Elle doit avoir lieu entre le 11 e et le 13 e jour après le début des chaleurs. Le mâle renifle la femelle, la monte et se retourne. Cela prend environ une vingtaine de minutes. Il faut juste faire attention à ce que les assauts ne soient pas trop brutaux et que les chiens ne se débattent pas à la fin du coït si jamais le chien est coincé quand ils se retrouvent dos à dos. Cela risquerait de fracturer son pénis.
Pour les chiens de race, il est possible de faire une insémination artificielle après avoir récupéré le sperme du chien qu’il soit frais ou congelé. Le mâle, comme bon nombre de mâles, n’a pas de cycle. Il est prêt à s’accoupler dès que l’occasion s’en présente. Par contre, un mâle jeune (moins de 10 mois) présentera moins de spermatozoïdes et plus d’anomalies.

Si la femelle a été fécondée, la gestation dure environ 63 jours (entre 58 et 68 jours). Sinon, la femelle entre en repos sexuel.
Vers le 35 e jour, les connaisseurs pourront palper les petits dans l’abdomen de la chienne.
Durant la période de gestation, il est conseillé de rendre visite à un vétérinaire qui pourra faire une échographie permettant de voir le nombre de chiots et si le bassin de la mère est suffisant grand pour laisser passer les petits, pour vous conseiller une alimentation adaptée à son état, pour vérifier si tout se passe bien.

La mise base se passe généralement sans problème pendant 2 à 12 h. La chienne recherche un coin calme et se lèche régulièrement. Il y a un écoulement vaginal qui devient de plus en plus foncé, c’est le signe que le placenta se détache. Les petits sortent généralement la tête la première, les pattes avant le long de la tête. Entre chaque petit, il peut s’écouler entre 10 min et 1h. Après chaque petit, le placenta est expulsé. Si un petit arrive les fesses en premier, vous devez aider la chienne à faire sortir le chiot. Sinon, il peut mourir asphyxié. Il faut ainsi tirer le petit très doucement.


Prénom * : Email * :
* champ obligatoire.