Faire des chatons à votre chat de race

J’ai intitulé cet article « faire des chatons à votre chat de race » parce qu’il est très difficile aujourd’hui de faire des chatons à nos chats de gouttière. Pour des raisons évidentes de contrôle de population féline, il est difficile d’acquérir un chat non stérilisé par des associations. Elles regorgent tellement de pauvres bêtes abandonnées qu’elles ne souhaitent pas en avoir encore.

Fort heureusement, le cas des chats de race est à part. Vivre la grossesse et la mise bas de sa chatte est un événement extraordinaire.

Tout d’abord, il faudra trouver un congénère à votre chat. Ce n’est pas chose aisée. Si votre chat est inscrit au LOOF (obligatoire pour être considéré comme chat de race), il faut vérifier sa lignée pour être sûr de ne pas faire d’accouplement consanguin qui serait catastrophique pour la race. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est recommandé de trouver un congénère chez un éleveur professionnel ou bien dans le club félin correspondant à la race de votre chat. Ainsi, vous ne commettrez pas d’impair et vous sera accompagné pour votre, enfin sa, première fois. Les éleveurs proposent des mâles à la saillie contre rémunération s’ils considèrent que votre chat en vaut le coup. Pour cela, je vous suggère de participer à des concours pour avoir un avis objectif sur votre chat et si votre chat est vraiment exceptionnel, les propositions d’accouplement viendront d’elles-mêmes.

Il est important de noter que la reproduction de votre chat sera pour votre satisfaction personnelle parce que ce n’est pas très lucratif. Au mieux, vous pourrez équilibrer vos dépenses grâce à la vente de vos chatons. En effet, il faut faire face aux frais de dépistage génétique des parents, du bilan de santé, de la saillie…

En terme de démarches administratives, il faut effectuer la déclaration de saillie et de naissance auprès de la société centrale féline (SCF) de France à faire dans les 30 jours suivant la saillie pour certifier que les chatons sont de pure race.
Il faut ensuite vacciner les chatons dès qu’ils ont 6 ou 7 semaines avec le vaccin « primo vaccination » et les vaccins contre la rhinotrachéite virale, la calicivirose, la panleucopénie, la leucémie féline et la chlamydiose.

Profitez-en pour les faire tatouer. C’est obligatoire en France que ce soit pour la vente ou le don de chatons.

Enfin, il faudra effectuer la demande de pedigree dans un délai maximum de 6 mois après la naissance. C’est une déclaration qui vous sera envoyée pré-remplie suite à votre déclaration de saillie et de naissance. Tous les chatons de la portée doivent faire l’objet d’une demande de pedigree et n’oubliez pas que le prénom du chat de race commence par la lettre de l’année (I en 2013, J en 2014…).

Dernier conseil, laissez votre chatte sevrer elle-même ses chatons vers 3 mois. Ils en seront plus sociables, plus dociles et moins problématiques que des petites retirés trop tôt à leur maman. N’hésitez pas à l’aider dans cette lourde tâche qu’est l’éducation des chatons grâce à mes conseils.


Prénom * : Email * :
* champ obligatoire.